Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Miss Langue de VIP

Découverte produit : Novanuit Sommeil des laboratoires SANOFI

Si y'a bien une chose que j'ai du mal a trouver et à garder depuis la naissance de mes enfants et ma thyroide qui flanche, c'est bien le sommeil !

 

Du coup, j'étais bien heureuse de découvrir l'innovation Novanuit sommeil triple action lors de mon passage aux e-fluents mums and dads 2015.

 

novanuit triple action

 

La cure

Le comprimé est facile à prendre (bien que les gelules soient assez grosses) et réellement sans acoutumance. Les gélules ont un effet triple action grâce à l'extrait de passiflore, pavot de Californie, mélisse et de mélatonine agissant ainsi sur la relaxation, l'endormissement et la diminution des réveils nocturnes

 

Numéro 1 des compléments alimentaires et sans dépendance, ce programme de 15 jours avait déjà de belles bases sur papier.... Mais en vrai ?

 

Mon avis :

 

 

Je suis quelqu'un de très angoissée, qui cogite beaucoup, surtout lorsque ma tête est sur l'oreiller !!! Ca en plus du reste, j'ai du mal à trouver le sommeil. Ce que j'ai apprécié dans cette cure c'est que dès les premiers jours de prise, mon anxiété s'est envolée peu à peu facilitant ainsi l'endormissement. Dans la nuit, quasi aucun réveil (sauf du fait de mon dernier) et une facilité déconcertante à me rendormir !

 

 

Le seul point négatif que je trouverais c'est sur l'après cure ! En effet, dès la fin de la cure, à peine deux, trois jours après, mon sommeil redevenait perturbé :/

 

 

Conseils d'utilisation 

2 gelules par jour (30min à 1h avant le coucher)

 

Ingrédients :

 

 

En bref : J'aime, j'aime, j'aime !!!!! Maintenant, juste ce qui me gène, c'est le après ! Parce que oui, on sait qu'une cure peut se renouveler, d'autant que celle-ci est à base de plantes, mais sur du long terme, ça donne quoi ???? 

 

Et vous ? Comment se passe votre sommeil ? Avez-vous déjà pu tester ce genre de compléments alimentaires ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article